Tweeter "like a Boss" Episode II

   Comme la fin du monde approche à grands pas, et que nous allons profiter de notre dernier week-end avant l’apocalypse, il était urgent pour moi de vous dévoiler mes stratégies pour bien tweeter (une accroche qui mériterait un Goncourt).  Il y a deux mois je vous parlais supers outils que j’utilisais et que je vous recommandais pour Tweeter like a boss (Episode I). Aujourd’hui, j’ai réalisé, en découvrant un énième "Guide d’utilisation des médias sociaux", qu’il serait intéressant de faire le point sur les bonnes stratégies, les bons conseils qui vous permettront de tweeter comme des pros. D’ailleurs si vous êtes un peu perdu sur les bases, j’ai aussi écris un article qui listait les conseils pour bien commencer. En outre, il s’agit donc d’aborder dans cet article la bonne méthode pour avoir de l’impact, et être lu le plus possible.

like_a_boss_poster-r3e554c60c0854c25937eefea031cd2a4_azdkc_400

I. Que signifie avoir de l’impact ?

On m’a déjà fait la réflexion, j’utilise beaucoup la formule "avoir de l’impact". Mais concrètement avoir de l’impact sur Twitter c’est quoi ? Si l’on analyse un fil Twitter et que l’on cherche à savoir si il a de l’impact, en d’autres termes, si l’utilisateur est influent, on a souvent tendance à regarder des choses plus ou moins importantes. Le nombre de followers, le nombre de retweets sont souvent les premières choses qui nous amènent à penser si oui ou non l’impact de l’utilisateur est important. Oubliez ces préconçus. Il est évidemment très important de considérer ces détails, mais ils ne sont pas les seuls !  En effet on oublie trop souvent de considérer l’échange, le débat généré par les tweets, ou les conversations auxquelles participent l’utilisateur. La bio, et le lien qu’elle peut contenir sont aussi très révélateurs. Ne vous arrêtez donc pas sur les deux facteurs que vous jugez évident. Cette mise au point est importante car certains pourraient vite se retrouver frustrés car ils n’ont que peu de followers et rarement des retweets. Il est primordial d’analyser l’impact au sens plus large du terme.

tweet-button

Pour prendre un exemple simple : un utilisateur ayant seulement quelques followers mais qui participent aux échanges et aux débats, sera bien plus influent qu’un compte de partage d’articles aux milliers de followers (dont la plupart sont parfois des robots). Il ne faut cependant surtout pas exagérer mon propos : je ne suis absolument pas en train de dire que gagner en visibilité ne passe pas par un gain de followers et des tweets intéressants, et biens construits. En bref je pense qu’il faut savoir judicieusement se servir de tous les outils à votre disposition et de tous les conseils que l’on vous donne pour mieux tweeter. Il faut cependant savoir relativiser l’impact et l’influence que l’on pourrait attribuer à certains. Pour mettre en relief mes arguments, voici les trois niveaux d’impact pour un tweet  :

- Le fait d’être vu  (oui tout simplement, sans être suivi d’aucune interaction) et, dans le cas du partage d’un lien, engendrer un clic.

- Un tweet qui génère des interactions en tout genre (Retweet, conversation, favoris)

- Un tweet qui entraîne le Follow.

Ces trois niveaux sont tous intéressants et les conseils qui vont suivre visent l’ensemble de ces impacts. La mise au point étant terminée, je vais maintenant vous expliquer comment faire pour bien construire ses tweets et justement gagner en influence en se focalisant sur la théorie des trois points vue ci-dessus.

II. Bien Tweeter

Trop nombreuses sont les infographies qui nous donnent de très nombreuses données concernant les heures, les formes, les contenus qui sont nécessaires pour Twitter. J’ai décidé de faire un récapitulatif de ces stratégies en conservant seulement celles qui étaient efficaces. Ces stratégies sont applicables aussi bien à tire personnel que pour gérer le compte d’une entreprise. ATTENTION : les stratégies que j’évoque ici se sont révélées efficaces pour moi, cela ne veut pas dire qu’elles le seront pour tout le monde. De plus, en aucun cas j’utilise ces stratégies pour chacun de mes tweets, il est évident que seulement certains de mes tweets sont construits de façon irréprochables et ont pour but d’avoir le maximum d’impact. Une grande partie du contenu que je publie sur ma Timeline n’a pas obligatoirement vocation à être le plus visible possible (je dors très bien la nuit quand même) : il est donc inutile de prendre exemple sur mes tweets. Enfin, vous verrez que les conseils que je vous donne ci-dessous seront parfaitement adaptables au cas par cas grâce aux outils de mesures que je vous ai donné. Connaître son public reste la base de tout.

Règle n°1 : Twitter n’est pas Facebook

twitter-facebook-reversion

Un gros scoop donc. Plus sérieusement, ne partez pas dans l’optique de poster exactement la même chose sur Twitter et Facebook, ou de poster vos Tweets via Facebook (et inversement). Je ne vais pas m’attarder sur les différences fondamentales qui existent entre les deux réseaux sociaux leaders, mais il faut absolument sortir de l’idée que tout est partageable de la même façon partout. En effet, les deux modes de communication sont complètement différents. Pour ce qui est de la forme, les outils à votre disposition sur Twitter n’ont rien à voir avec ceux sur Facebook.

Règle n°2 : Pour bien Tweeter, tu tweeteras beaucoup (ça fait un peu commandement, j’aime bien)

Pour être influent il faut tweeter beaucoup. J’entend par beaucoup au moins deux fois par jour. Je conseille souvent aux début de tweeter peu pour s’habituer à la plateforme mais au fil du temps, il faut communiquer régulièrement. Attention à ce que ça ne devienne pas une corvée et que cela en pâtisse sur la qualité de vos tweets.

72

Méfiez-vous aussi du syndrome de la tweeto-compulsivité (j’ai inventé ce mot et j’en suis fier) évoqué dans l’article sur les bases de Twitter.

Règle n°3 : Tu tweeteras au bon moment

Quel jour ?  J’ai déjà lu des informations contraires et très variées sur le sujet. J’ai remarqué grâce à Crowdbooster, que mes tweets de début de semaine marchaient le mieux (Lundi, Mardi) et que le Dimanche, mes followers étaient très actifs. A vous d’analyser votre impact grâce aux outils de mesures et de définir quel jour est le plus crédible.

Le week-end, les followers sont souvent occupés et on moins tendance à interagir. Dans ce cas, le premier niveau d’impact sera privilégié.

Quelle heure ? Encore ici tout dépend du cas (nationalité des followers, contenus, actualités etc.). Grossièrement il existe trois créneaux principaux : Le matin de 7h30 à 9h00 / En début d’après midi de 14h00 à 15h00 / Le soir assez tard de 21h30 à 23h00.

Règle n°4 : Tu t’intéresseras aux autres

Bien tweeter c’est aussi être attentif aux tweets des autres et interagir avec eux. Je rappel le principe fondamental que j’avais énoncé dans un article précédent : Si vous voulez que l’on s’intéresse à vous, commencez par vous intéresser aux autres.

Règle n°5 : La construction de tes tweets sera irréprochable

Un bon tweet est avant tout un tweet riche : Utiliser des mots qui attirent l’attention, abusez des verbes d’action et des adverbes, abusez du lexique (RT, via, @ …). Utilisez des Hashtags # pour plus de visibilité. Ne pas faire de tweets trop "longs", pas plus de 125 caractères. (Laisse la possibilité d’effectuer un Retweet manuel > RT @PierreNicolaas "blabalabla")

Comment organiser son tweet ? Un tweet bien construit : "Je vous parle de Flipboard http://wp.me/p2I7kR-2F ! Une super appli à découvrir d’urgence #App #Blog #Article"

=> Un verbe d’action qui introduit le tweet (l’amorce), le lien positionné à 1/4 du tweet (très important), la suite de la description, des hashtags. Essayez de suivre ce modèle si vous voulez une influence maximale, c’est le modèle de tweet qui génère le plus de clics.

Vous avez maintenant toutes las astuces et les solutions pour bien tweeter. N’hésitez pas à fouiller dans la catégorie Social Media pour optimiser votre utilisation de Twitter. A vous de jouer !

Partagez, commentez, donnez moi votre avis, et posez moi vos questions.

Une réflexion sur “Tweeter "like a Boss" Episode II

  1. Ping : Mes outils préférés pour Tweeter « like a boss  ! | «Young and Connected

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s